Le temps – #AdoptDontShop

Le temps, cette ressource inépuisable que l’on manque tant. C’est cette ressource qu’il faut s’assurer d’avoir avant même de penser à adopter un chien. Sans temps, il ne sert à rien de penser que votre nouveau compagnon sera le chien le plus parfait au monde pour vous.

On vit dans une société dans laquelle on manque toujours de temps… parce qu’en fait, il faut prendre le temps. Donc avant même d’adopter, il faut s’assurer que nous serons capables de prendre le temps de satisfaire les besoins de ce petit être qui sera sous notre responsabilité.

Un chien, ce n’est pas juste d’aller marcher quotidiennement, ce n’est pas juste de le cajoler de temps en temps, ce n’est pas juste de le nourrir et de ramasser ses besoins. C’est aussi de s’occuper de son apprentissage, de dépenser son énergie, de s’assurer qu’il soit en santé… Chaque chien a des besoins différents, mais ils vont tous, un jour ou l’autre, travailler notre patience.

Alors, prévoyez le temps…

Pour les heures de sommeil en moins

Il se peut fort bien que les premières nuits avec votre nouveau locataire soient un peu pénibles. Ceci dit, ce n’est pas tous les chiens qui vont hurler pendant des heures ou qui vont se réveiller aux 2 heures demander la porte, mais ça se pourrait que ça vous arrive. Il se pourrait aussi que votre nouvel ami soit matinal, contrairement à vous… bye bye la grasse matinée… Alors soit vous vous dites que ça vous permet de passer plus de temps avec votre chien vu que vous vous levez plus tôt (yeah !) ou vous vous dites que vous allez faire une sieste l’après-midi (yeah !). Bref, vous vous rendrez rapidement compte que vous allez avoir moins de temps pour vous, alors peut-être que vous voudrez prévoir du temps pour les heures de sommeil perdu…☕️☕️☕️

Pour son dressage

Avoir chien, c’est aussi lui montrer un minimum de commandements pour qu’il agisse bien en société. Ce n’est pas tout le monde dans votre entourage qui adore les chiens, et moins ils sont dressés, moins ils vont les aimer… Un chien qui écoute bien son maître peut rassurer les gens autour de vous, ce qui inclut les autres propriétaires de chien (eh oui, ce n’est pas parce qu’on a un chien qu’on va adorer tous les chiens). Mais votre chien ne vous écoutera pas au doigt et à l’œil du jour au lendemain. Vous devrez prendre le temps de l’éduquer, et ce dans différents environnements (c’est toujours plus facile à la maison…)

Pour les activités

Je sais que ce n’est pas tout le monde qui veut un chien pour faire 150 activités, mais plus vous faites des activités avec votre compagnon, plus votre relation se solidifie. En fait, ce n’est pas tant la quantité selon moi qui fait la différence, mais la fréquence. Si vous suivez des cours d’agilité une fois par semaine, mais que vous n’avez pas le temps de pratiquer de petits exercices à la maison, votre chien ne s’améliora pas rapidement. C’est la même chose, peu importe la discipline. Et si vous ne souhaitez prendre aucun cours, ne souhaitez pas apprendre 500 trucs à votre chien, c’est bien aussi, mais vous devrez tout de même vous réserver des plages horaires dans votre semaine pour lui. Allez marcher, allez au parc à chien, allez courir, faire du vélo, etc. Vous devez prendre le temps de dépenser son énergie (et j’ai appris avec les miennes que si elles ont dépensées leurs énergies, il n’y a aucun mauvais coup qui est fait).

Pour les 15 prochaines années

Il faut avoir le temps pour les 15 prochaines années, pas seulement les 2-3 prochaines. Vous prévoyez avoir des enfants ? Il ne faudra pas pour autant négliger votre compagnon à 4 pattes, et idéalement, vous l’aurez déjà bien dressé. On ne se le cachera pas, le temps que vous pourrez donner à votre chien sera bien moins grand après l’arrivée de bébé. Et il se pourrait bien que le comportement de votre chien change aussi, il faudra prendre le temps de l’adapter à sa nouvelle réalité. En fait, chaque changement majeur qu’il y aura dans votre vie influencera le quotidien de votre chien et vous devrez l’aider à s’adapter. Ce ne sera pas toujours facile, mais si vous décidez d’adopter un chien, c’est pour toute sa vie.

Pour réfléchir

Adopter un chien ne se fait pas sur un coup de tête. Ce n’est pas parce qu’on a vu un chien super cute à vendre sur Facebook qu’on doit immédiatement l’adopter (je sais, ce n’est pas facile, moi aussi j’ai le goût de tous les prendre). Prenez quelques semaines, évaluez votre style de vie pour savoir si cela conviendrait à un chien (si vous êtes absents de la maison 16h par jour, ce n’est peut-être pas une bonne idée). Adopter un chien ne doit pas être une décision égoïste. Vous devez aussi penser au bien-être dudit chien.

Évaluez si vous désirez un chiot ou si vous êtes prêts à donner une deuxième chance aux chiens que leurs maîtres manquaient de temps…

Si vous êtes d’accord avec ce texte, partagez-le afin de favoriser les adoptions pour la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.