Court séjour dans les Laurentides

Depuis plusieurs semaines, nous nous étions prévu de super vacances avec nos chiens en Gaspésie. Malheureusement, être conjointe de militaire veut aussi dire « être capable de se revirer sur un 10 cents ». Donc, notre petit voyage familial (familial signifiant ici avec les chiens puisque nous n’avons pas d’enfant) a dû être annulé. Nous avons finalement réussi à obtenir une semaine de vacances en même temps cet automne (Yeah!). Toutefois, la Gaspésie n’était plus une option puisque le logement que nous voulions n’était plus disponible, les sentiers fermés et les feuilles des arbres probablement tombés. Bref, see you next year Gaspésie.

Alors, j’ai cherché des endroits qui accepteraient de nous recevoir avec nos 4 pattes et nous avons finalement terminé notre choix sur les Laurentides.

Hébergements

Personnellement, le camping l’automne quand il commence à faire froid, ce n’est pas mon fort… surtout avec 2 chiens, dont une qui n’a jamais dormi dans une tente et qui n’est pas exactement de tout repos (autrement dit c’est une tornade, surtout quand elle est anxieuse). Donc, une chambre d’hôtel ? Cher pour peu d’espace et beaucoup de restriction concernant les chiens (bonjour la laisse en tout temps). Un chalet, oui ! Encore mieux, un chalet sur Airbnb !

Pourquoi Airbnb ? Parce qu’on peut contacter les gens et leur parler de nos chiens et savoir si ça leur dérange que nos chiens soient lousses sur le terrain (nos chiens n’ont vraiment pas l’habitude de la laisse…). Nous avons donc trouvé un tout petit chalet à Val-des-Lacs qui appartient à un gentil couple ayant eux-mêmes 2 chiens. Ce petit coin de paradis dans le fin fond des bois a donc fait le bonheur de tous. Les chiens pouvaient courir (bon, honnêtement on a quand même assez bien (c’est-à-dire très bien) dépensé leur énergie, donc elles n’ont pas tant couru). J’ai pu dormir dans un lit au chaud et on a pu économiser un peu sur les repas puisqu’on cuisinait au chalet au lieu d’aller manger au restaurant. En plus, on a vu une tonne de chevreuils (c’est toujours beau à voir). Bref, quand tu as des chiens, Airbnb peut être une très bonne solution d’hébergement.

Activités

Comme nous avions réservé que 3 nuits au chalet, nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour faire des activités… Alors nous avons décidé que dépenser l’énergie de nos cocottes était une priorité pour nos 2 jours complets dans les Laurentides.

Parc régional de Val-David-Val-Morin

Jour 1 dans les Laurentides : direction Val-David, environ 40 minutes de route du chalet. À peine arrivé à Val-David, on tombait sous le charme de ce petit village, c’est-à-dire j’avais vraiment le goût de faire le tour de toutes les petites boutiques d’artisans, mais notre priorité était de dépenser l’énergie des 2 tornades sur la banquette arrière de ma Prius C (2 chiens avec trop d’énergie dans un petit char, ça ne passe pas inaperçu).

Après que la dame de l’accueil ait eu l’air un peu trop surprise qu’on lui dise qu’on venait passé la journée dans le parc, elle nous a expliqué TOUS les règlements du parc ( si vous avez un chien, vous les connaissez, et vous connaissez probablement le ton qui est utilisé comme si tous les propriétaires de chiens étaient irresponsables), et elle nous a donné une belle grande liste de sentiers à faire, en précisant qu’il faut être en forme (nous et les chiens) et qu’on doit avoir notre lunch (évidemment), et qu’il n’y a pas de poubelles sur le sentier, donc on doit trainer les #2 de nos poilus pendant la randonnée s’il y a lieu (ça c’est vraiment le bout plate des endroits qui acceptent les chiens, mais bon, c’est la vie).

Finalement, on a fait environ 5h de randonnée, on n’a pas tout à fait suivi les recommandations de la dame de l’accueil, mais on en a eu pour notre argent. Les sentiers sont bien entretenus et il y a plusieurs points d’observation tout au long des parcours. Mais quand ça monte, ça monte ! J’étais bien heureuse d’être en cani-randonnée ! D’ailleurs, nos chiens nous ont très bien écoutés tout au long du parcours. Personnellement, je n’aime vraiment pas me faire tirer dans une descente et j’ai été agréablement surprise de l’écoute de Sage. En fait, plus on avançait dans la randonnée, moins je devais lui rappeler de marcher doucement dans les descentes, elle m’attendait (c’était trop cute!). Avec 5 heures de randonnées, je peux vous confirmer que les chiennes n’ont pas été tannantes le reste de la journée… je crois même qu’on aurait pu marcher moins longtemps puisqu’après 2 heures, nous avions déjà une grosse boule blonde qui se couchait par terre dès qu’on prenait une pause.

Montagne verte

Jour 2 dans les Laurentides : direction Labelle à environ 1 heure de route du chalet. C’est définitivement mon coup de cœur de notre séjour. Bon en arrivant, je n’avais vraiment pas envie de commencer à monter… mes cuisses désiraient une bonne journée de repos… mais nos chiens étaient encore prêts à nous amener au sommet. Les sentiers ne sont pas aussi bien entretenus qu’au Parc régional de Val-David, mais ils sont gratuits (et bien caché dans le fin fond des bois… il faut vraiment vouloir se rendre là pour les trouver). Les feuilles étaient toutes tombées des arbres alors nous avions droit à un magnifique tapis de feuilles coloré pour notre randonnée. Il y avait plusieurs points d’eau naturels dès le départ alors nos fidèles compagnons ont pu boire un peu d’eau/ se baigner en commençant. Le sentier de la montagne verte est fait en loupe, donc nous avons décidé de prendre le chemin le plus court pour se rendre au sommet (pendant que les chiens ont encore beaucoup d’énergie pour nous tirer hihi).

Les points de vue en haut sont M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E-S ! Premièrement, on croyait être arrivé au sommet en voyant le premier point de vue, mais non, le sommet était quelques points d’observation plus loin et les vues sont toutes aussi éblouissantes les unes que les autres, même si les arbres n’avaient plus de feuilles. La majorité des points d’observation vous offre une vue de pratiquement 360 degrés alors ce ne peut qu’être qu’éblouissant. Ce fut une petite randonnée d’environ 2 heures qui fut parfaite pour une 2e journée.

Village du Mont-Tremblant

Nous avons finalement terminé notre journée au village de mont Tremblant. Les chiens sont acceptés en laisse dans le village. Mais je vous avouerai qu’on a décidé de les laisser dans l’auto pour le temps que nous sommes restés là… après tout, les chiens sont acceptés dans le village, mais pas nécessairement dans les commerces et restaurants.

Au final, ce fut un court séjour fort agréable durant lequel nous avons pu intégrer nos chiens à la plupart de nos activités. Prendre des vacances avec ses chiens est possible à condition de se donner la peine de faire des recherches avant de partir.

Et maintenant, je crois que nos chiens ont hâte qu’on recommence à travailler pour pouvoir dormir un peu dans le jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.