Revenir à l’essentiel

On fait de l’agilité, du frisbee, du canicross, de l’obéissance, du herding… On est membre de l’AAC, du CKC, de la FQSCA… On fait des compétitions parce qu’on a travaillé fort pour développer les compétences de notre équipe. On vise plus haut, on veut toujours plus parce qu’on sait qu’on est capable. Il y a ces journées où nos efforts sont récompensés et nous sommes fiers du travail accompli. Puis il y a une journée où on performe moins bien et on oublie qu’on est une équipe. On oublie la raison pour laquelle on a commencé, on oublie les progrès que nous avons faits, on oublie nos réussites, parce que notre objectif a changé, le plaisir a fait place à la performance…

Crédit photo : Daniel T Photo

Rappelez-vous la première fois que vous avez ramené cette petite boule d’amour à la maison. Comment ses grands yeux anxieux ont fait fondre votre cœur. Vous ne vous attendiez jamais à ce qu’elle change à un tel point votre quotidien et vos priorités. Remémorez-vous le premier mauvais coup… et à quel point vous étiez heureux quand votre chien ne le faisait plus !

Repensez à la joie que vous avez ressentie quand il a enfin appris les commandements de base… et qu’il les faisait ailleurs qu’à la maison (et sans gâterie !). Revoyez tous les petits progrès que vous avez faits ensemble et dont vous êtes fiers, toutes les peurs et les défis que vous avez surmontés ensemble.

Souvenez-vous quand vous avez commencé votre discipline. C’est probablement avec votre premier chien que vous avez découvert les activités et sports canins. Vous avez commencé par curiosité, par envie de passer un bon moment avec votre nouveau meilleur ami. Vous en parliez à tout le monde parce que vous aviez hâte de commencer et que vous voyiez déjà le potentiel de votre chien. Vous avez suivi des cours, des séminaires, vous vous êtes fait coacher. Vous avez appris et vous avez progressé.

Vous avez découvert une passion. Vous avez développé une équipe avec lui. Vous avez travaillé fort ensemble pour vous améliorer de jour en jour. Vous avez relevé des défis. Vous vous êtes amusés. Vous avez ri. Vous avez célébré vos victoires. Vous avez bombardé vos réseaux sociaux de photos et vidéos de votre chien et vous. Vous avez raconté vos anecdotes d’entraînements et de compétitions. Vous êtes fiers.

Votre chien peut avoir une mauvaise journée, il peut faire trop chaud, pleuvoir, il peut y avoir trop

de monde, de chiens, etc. Alors la prochaine fois que votre chien travaillera votre patience ou qu’il ne performera pas bien, rappelez-vous que l’essentiel, c’est votre équipe. Continuez d’être fiers de vos accomplissements et démontrez-le par vos gestes avec votre fidèle compagnon. Et ne vous comparez pas, il n’y a pas deux équipes comme la vôtre.

Crédit photo : Daniel T Photo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.